Biographie de Zarathushtra

Biographie de Zarathushtra

 

Nous connaissons très peu de choses sur la jeunesse de Zarathushtra. Le peu que nous savons viens des legendes provenant des textes sacrés, qui ont été transmis de générations en générations. Ce que vous allez donc lire ici, sont des histoires mythiques sur la vie du Prophète. Il y a bien longtemps (environ 1780 avant J.C), dans la région du nord-ouest de l’Iran, aujourd’hui nommée la province de l’Azerbaijan (en Iran), sur les rivages d’un lac, vivait une grande famille du nom de Spitama. Le chef d’une partie de cette famille, appellé Hechadaspa, avait deux fils: Pourushaspa et Arasti.

Pourushaspa avait epousé une jeune femme nommée Dughdova. On dit que lorsqu’elle était enceinte de 5 mois, elle eut un rêve dans lequel elle voyait le monde en train d’être détruit, ce qui l’avait terrorisée. Mais un ange est ensuite apparu dans son rêve, et lui dit qu’elle portait en elle un grand prophète qui réussira à sauver le monde de la déstruction. La légende dit que le 26 mars, Dughdova mit au monde un bel enfant en bonne santé. Mais cet enfant était étrange, et ne ressemblait en aucun cas aux autres bébés: il ne pleurait jamais. Lorsqu’est né cet enfant, au lieu de pleurer comme tous les bébés, il avait un grand sourire, et son visage brillait comme le soleil.

Ses parents décidèrent de le nommer Zarathushtra, ce qui veut dire ‘l’Etoile dorée’. Arasti et sa femme eurent un autre fils qu’ils appelèrent Maidhyoimangha ou Maedyoimaha (Demi Lune).

Zaratushtra grandit, et devint un jeune garçon dynamique et très intélligent. Il avait beaucoup d’ésprit et un très bon sens d’observation. Il avait le don de voir au plus profond des choses et de percevoir leurs causes et leurs sens. Grâce à sa curiosité naturelle, il posait toujours beaucoup de questions aux prêtres et aux grands maitres de son époque. Mais aucune réponse ou explication de leur part ne pouvait le satisfaire. Quand il avait neuf ans, ses amis arrangèrent une rencontre entre lui et le grand prêtre de sa ville, afin qu’ils puisse discuter et répondre aux questions qui hantaient le jeune garçon. Zarathushtra avait hâte de pouvoir rencontrer le prêtre.

Daprès la légende, on dit que le jour du débat, Zarathushtra et les grands prêtres passérent de longues heures à débatre et à discuter. Mais nul ne pouvait être convaincu et satisfait des réponses de l’autre. Les questions profondes et difficiles de Zarathushtra laissèrent le grand prêtre tellement perplexe, qu’il fini par quitter le débat perdu dans ses pensées.

Zarathushtra épousa une jeune femme nommée Hvovi, avant son eveil spirituel. Quand Zarathushtra eut vingt ans, il quitta sa ville natale, sa famille et ses amis et passa dix ans à méditer dans une caverne. Il était résolu a atteindre la Vérité.

Quand il eut trente ans, Zarathushtra quitta la caverne et rentra chez lui. Il avait enfin trouvé la Verité. Il eut la vision consante du Seigneur Sage de la Création, Ahura Mazda, ainsi que les sept émanations de Ahura Mazda: les Amesha Spenta, ou les gardiens et les artisans divins du monde physique. Il pércevait les Lois d’après lesquelles l’Univers fonctionait, et comprenait les relations entre Ahura Mazda, les Amesha Spenta et la Création.

Aprés son éveil, Zarathushtra voulait partager sa découverte spirituelle avec le monde. Il prit alors la décision d’inviter toute sa famille à entendre son enseignement. Lors d’une réunion familiale, il enseigna ce qu’il avait découvert dans la caverne. Lorsqu’il avait terminé, son cousin Maedyoimaha décida de devenir son premier disciple. Sa femme Hvovi accepta aussi son enseignement et devint son second disciple. Un par un, ses enfants décidèrent egalement d’accepter sa nouvelle religion qu’il appelait la BONNE RELIGION.

Zarathushtra décida ensuite de partager son enseignement avec ses compatriotes. Quand il commenca à enseigner dans les rues de sa ville, il découvrit que les prêtres le traitèrent avec une certaine hostilité, car ceux-ci croyait toujours aux anciennes traditions. Zarathushtra essaya de nombreuses téchniques pour propager sa Religion, mais les prêtres continuérent de l’en empecher et de lui résister avec résistance et hostilité. D’ailleurs, en douze ans il avait seulement réussi a convértir 22 personnes, sa famille inclue.

A l’encontre d’une telle frustration et opposition de la part des prêtres et des rois de son pays, il décida alors de quitter sa terre natale. Avec ses disciples, il commença sa migration.

Il enseigna dans tous les pays et dans toutes le villes qu’il visitait, mais ne rencontrait que l’opposition. Ceci était du aux rois et prêtres de ces terres qui avait peur de perdre leur pouvoir, ainsi qu’a l’ignorance des citoyens. Finalement, Zarathushtra et ses disciples apprirent que le seigneur d’un pays voisin, le roi Vishtaspa, avait une grande sagesse. S’il y avait une seule personne qui pouvait comprendre son nouvel enseignement, ce sera lui. Il partirent pour ce pays.

Zarathushtra avait alors 42 ans lorsque lui et ses disciples arrivèrent à la cour du Seigneur Vishtaspa. Le grand roi avait accordé à Zarathushtra une audience, mais il avait aussi invité tous les prêtres et les hommes les plus sages de sa cour à venir écouter aux enseignements de Zarathushtra, et de le questioner. Le Roi avait donc organisé un débat.

Lors du débat au palais du Roi Vishtaspa, Zarathushtra parla avec éloquance et répondit avec confiance aux questions qu’on lui posait. Le Roi pércevait la grande sagesse de cet homme, et décida donc d’accepter sa religion. En même temps, le Roi invita ses sujets à écouter attentivement aux enseignements du Prophète, et de choisir avec sagesse. Ce fut un tournant dans la vie de Zarathushtra.

Mais la légende raconte que les enemies de Zarathushtra, qui voulaient se débarasser de lui, avaient cachés dans sa chambre divers objets ayant raport à la magie noire, et l’accusèrent de pouvoirs maléfiques et de magie. Le roi était alors obligé de faire fouiller sa chambre. En découvrant ces objets, Zarathushtra était emprisoné et privé d’eau et de nourriture.

Mais cette histoire se termine bien, comme beaucoup de légendes. Il est dit que le cheval favori du Roi tomba gravement malade, et aucun médecin du royaume n’arrivait à le soigner. Quand Zarathushtra, qui était en prison, apprit la nouvelle, il proposa au Roi de tenter de sauver son cheval.

D’abord le roi hésita, mais décida de laisser son animal malade entre les mains de Zarathushtra. Quand celui-ci réussi à soigner le cheval, le Roi comprit qu’il avait eu tort de faire emprisoner le Prophète et décider de se convértir à la nouvelle religion. Le Roi punit les prêtres fourbes qui avaient conspirés contre Zarathushtra, et aida le sage à propager la religion.

Quand le Roi accepta la religion de Zarathushtra, ce fut un grand tournant dans l’histoire de la Religion Zoroastrienne. Depuis ce moment, Zarathushtra avait la protection et le support d’un Roi grand et sage. Il put alors enseigner sans rencontrer le moindre problème ou opposition de la part des prêtres, et son message fut rapidement propagé dans tout le pays, ainsi que dans les pays voisins. Apres l’illumination de Zarathushtra, ce fut la naissance de la Religion Zoroastrienne que l’on connait aujourd’hui.

Deux des premiers convértis à la religion, aprés la conversion du Roi Vishtaspa, fut ses deux frères Frashaoshtra et Jamaspa, issus du clan Hvogva. Ces deux personnes sont mentionés dans les Gathas, et ils ont toujours été de fidèles de Zarathushtra. 

Il y a une autre légende à propos d’un arbre planté par Zarathushtra. Il est egalement mentioné dans le Shahnameh que lorsque Zarathushtra visita Kashmar, il planta un Savr (un Cypré). Cet arbre, qui devint connu sous le nom de Sarv-e Kashmar, est réputé avoir poussé pendant un millénaire, du temps du Prophète jusqu’à ce que le Caliph al-Mutawaqqil ordonna qu’on le coupe en l’an 861.

D’après le Shahnameh de Ferdowsi, on raconte que lorsque le Roi Vishtaspa avait 77 ans, l’armée Turanienne envahit ses terres. L’armée Turanienne entra dans le temple de feu, ou ils massacrèrent quatre-vingt prêtres qui étaient en train de prier. Zarathushtra était présent lors de la priére, et fut attaqué par la dague de Turbaratur (Bratrakarash), et devint martyr.

 

Source

Traduction de l’anglais au français par

Dorian Gordon Bates

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: