LE BIEN ET LE MAL

LE BIEN ET LE MAL

Jehan Bagli 

Le concepte du bien et du mal est beaucoup plus complexe que l’on peut penser. D’un point de vue logique, il est raisonable de penser que l’humanité dans sa première phase d’évolution avait surement consideré toute force et phénomene qui maintenaient la vie comme représentant le ‘Bien’. En revanche, tout ce qui représentait un danger á la vie, était intérprété comme le ‘Mal’.

Mais si l’on regarde ces deux conceptes d’une autre manière, on peut dire que le Bien et le Mal sont des notions philosophiques qui éxpriment physiquement le comportement moral de l’être humain. Le prophète Zarathushtra avait visualisé ces deux concèptes opposés dans la réalité et les a considerés comme la base morale de la vie humaine. Il en parle dans les Gathas comme étant les deux ‘Mainyus jumeaux‘. A ce propos, pouvons voir la distinction entre Ahura Mazda et les Mainyus jumeaux. Le prophète Zarathushtra, dans sa sagesse novatrice, stresse continuellement l’existance d’une seule force créatrice, non-créee. Celle-ci s’appelle Ahura Mazda. Dans Ushtavaiti Gatha (Y44), il chante les louanges du Seigneur de la Sagesse qu’il considère comme l’unique Créateur – le créateur de la lumière et des ténebres (Y44.5). Dans un autre hymne (Y50.11),  il s’engage á Le servir, et de tout faire pour éradiquer le Mal á travers les Bonnes Pensées: ”Oui, je jure de Te louer, Sage Seigneur, et je le ferai tant que j’en aurai la force, O Verité.”

Retournons maintenant aux Mainyus jumeaux. Dans son sérmon aux fidéles, le Prophéte parle du concept de l’existence (Y30.3,4) ainsi:

Au début, les deux aspects mentaux qui sont jumeaux (venant du même esprit) et se divulguent mutuellement. L’un est le meilleur, et l’autre est le pire…quand les deux mentalités sont venus ensemble au tout commencement, ils ont généraient la vie et l’absence de vie.”

Dans cette traduction de l’hymne gathique, nous devons nous focaliser sur deux points importants: (a) que les deuxMainyus sont jumeaux, et (b) qu’ils sont venus ensemble au tout commencement. Ces hymnes, avec d’autres, montrent une image de l’existence dans lequel le Bien et le Mal existent sont equilibrées, mais que le Bien doit triompher á la fin. Le terme ‘jumeaux’ a été intérprété par plusieurs érudits comme ”les aspects jumeaux de l’ésprit humain, qui existent grâce aux choix morales de l’individu.”

Le mot ‘ensemble’ (hem en Avestique) a souvent été ignoré par la communauté intelectuelle. Les Gathas semblent suggerer que les deux mentalités, bienque totallement oposées, forment une coalition par une combination naturelle pour créer, et pourtant restent de nature opposées.

Les Gathas conseillent toujours aux adhérents de la Bonne Religion de choisir le chemin du Bien. Le chemin que le Créateur a montré á travers la Bonne Mentalité– Spenta Mainyu. La Mentalité Hostile– Angra Mainyu– n’est pas vraiment mentionée dans les Gathas. Le fait que ces deux mentalités ont leurs origines dans la Force Créatrice, Ahura Mazda, est mentioné dans ce verset des Gathas, Y47.3

”Tu es le Père vertueux de cet esprit, l’esprit qui a créee la Vache qui apporte la joie au monde (métaphore de la ”bonne vision, une vision du monde gouvernée par la verité et la bonne pensée).

Cette doctrine sur les deux mentalités étant équilibrées et ayant leurs origines dans Ahura Mazda, et que seul le Bien et la Vértu doivent triompher, est le concept Gathique. Mais cette pensée a subis beaucoup de changements á travers les siècles, comme le mentionne Mr Choksy,

La doctrine philosophique du Zoroastrianisme s’est graduellement transformée, de l’assymétrie dynamique des Gathas au rigide dualisme cosmique introduit dans le Videvdat”.

Cet aspect de la doctrine Zoroastrienne considère Ahura Mazda comme le parfait Créateur du Bien, mais nie le fait qu’Il soit á l’origine de Angra Mainyu. Ce paradoxe mena a deux ecoles de pensée dans la communauté intellectuelle.

(a) L’idée du Dualisme derivé, selon laquelle Ahura Mazda est le créateur suprème de toutes choses, et que les deux Mainyus sont venus de Lui. Rustom Masani, Framroze Bodse, Zehner, Guillemin, Fox, Gershevitch et Pour-e-Davoud sont les Zoroastriens et les non-Zoroastriens qui adhèrent á cette idée.

(b) Par contraste, l’autre école de pensée représente le Dualisme primordiale. Cette doctrine enseigne que les deux Mainyus sont de nature primordiale et sont résponsables de deux créations opposées. Ceux qui adhérent á cette opinion sont Mary Boyce, Henning, Shaked, Dastur Dhalla et leurs collégues. Ce point de vue s’oppose de la doctrine gathique de la facon suivante:

(1) Cette doctrine oblige á égaliser les Spenta Mainyu avec Ahura Mazda (2) Angra Mainyu, l’esprit hostile, est elevé au rang de Ahura Mazda comme etant une force créatrice non-créee. (3) le Créateur est moins omnipotent dans l’age présent du Gumezisn.

Il s’agit de cette opinion du Dualism primordial qui mena les historiens Grecs du IVeme siecle BC á conclure que les Zoroastriens croyaient en deux Dieux– le Dieu du Bien, Ahura Mazda, et le Dieu du Mal, Angra Mainyu. Ceci n’est certainement pas ce que les Gathas nous enseignent. Dans son analyse du concept, le professeur Gershevitch nous dit:

Les philosophes du quatrième siecle pensaient que l’éssence de la doctrine Magienne consistait á l’opposition entre Oromasdes (Ahura Mazda) et Areimanios (en Avestique, Angra Mainyu, et en Pahlavi, Ahriman). Il est claire que les Mages avaient une croyance dualiste qui était differente de celle enseignée dans l’Avesta”.

Le professeur Douglas Fox, exprimant ses opinions á ce sujet, écrit dans son essaie ”Ténébre et Lumière”

Il est probable que les Mages aient ajoutés un grand nombre d’innovations au Zoroastrisme. Une des plus signifiante s’agit du rigide dualisme en ce qui concerne le Divin. Ceci a été fait en diminuant l’individualité de Spenta Mainyu jusqu’á ce qu’il soit dissou dans Ahura Mazda, puis ils l’ont mis en opposition á Angra Mainyu”.

Mais dans tous les cas, la vision religieuse de Zarathushtra a été changée et la vision religieuse contemporaine a été contaminée et polluée par la Mauvaise Mentalité et doit etre purifiée avec le temps.

Que pouvons-nous noter dans plan divin de Ahura Mazda afin de parvenir á cette reformation? Comment peut-Il restaurer cette existence affligée sur notre planete á son etat original de sublime perfection et nous aider á atteindreFrasho Kereti — Le bonheur absolu?

Ce plan de détruire le Mal doit contenir le la supreme création de Ahura Mazda — l’humanité. Le Zoroastrisme enseigne que Ahura Mazda a crée les etres humains afin de l’assister dans son combat contre Angra Mainyu, comme le dit Gershevitch:

”Dieu…se tient en dehors du combat qui oppose les forces de la Verité et les forces du Mensonge. Sa seule intervention consiste á reveler a Zarathushtra la responsabilité de reservée a l’etre humain: le support que chaque etre humain apporte au côté qu’il a choisi a le pouvoir de faire basculer les choses. Par conséquant, les actions de l’homme vont peser sur la balance morale, en faveur d’un côté ou de l’autre.”

Il est généralement accepté que les âmes qui incarnent le monde dans un etat mixte de bon et de mal (en PahlaviGumezisn) ont la résonsablité de s’armer du gourdin afin de détruire le mal.

D’apres Gundahisn, les âmes humaines ont acceptés d’entrer dans le monde physique afin de promouvoir le Bien. Ceci est décrit dans les Ecrits ainsi:

Les fravahrs des hommes virent, grâce á la Sagesse de toute connaissance, le mal qui arriverai dans le monde matériel á cause du maudit Ahriman, et l’inoffensivité ultime de cet Adversaire, et ils acceptèrent de venir dans le monde matériel, afin de redevenir parfaits et eternels, dans le monde matériel final, jusqu’á l’éternité et l’eternel progrés.”

Zarathushtra exprime cette notion (Y31.11) quand il parle de la création du corps humain (en Avestique, manangaha) et la force vitale de la vie (en Avestique, ushtanem). Une explication détaillée de ceci peut etre trouvé dans l’écrit Pahlavi et dans le Yasna 55.1 (qui ne font pas partie des Gathas).

D’après l’information qui nous est disponible dans les écrits religieux, nous pouvons dire que le Créateur a assemblé cette structure naturelle, entrelacé d’une convergence érudite des forces divines et de son intélligence. Pour paraphraser les écrits (Y45.9), le créateur a assemblé dans sa création, les attributs supremes afin de faire en sorte que l’homme puisse avoir le plus de choix possible de faire le bon choix et de réussir (Y30.12) á travers la bonne pensée.

D’un point de vue philosophique, les etres humains dans tous leurs aspects sont une synthese: du fini et de l’infini, du temporel et de l’eternel. L’humanité est la seule création de Ahura Mazda qui ont en eux le potentiel de toute création et de toute déstruction dans l’univers. Malgré ces cadeaux du créateur, les humains sont souvent inconscients de leur potentiel pour la grandeur et la faiblesse. Une grande partie des Gathas s’adresse a l’humanité. En particulier, beaucoup de versets gathiques conseillent aux fideles de chercher la voie de la vertu (en Avestique, asha) á travers l’intelligence divine (en Avestique, vanghahevsha managha). Il s’agit de cette instruction que l’on trouve partout dans les Gathas qui est le principe fondamental qui peut mener au Bon Choix et qui maintiendra l’harmonie entre les humains et les autres elements de la nature.

Apres avoir établi le concept de la coalition des deux mentalités opposées au tout début de l’existence (Y30.3,4), les Gathas expliquent l’assimilation de cette doctrine avec la création humaine. Le prophete Zarathushtra, dans sa grande sagesse, percevait la réalité. Il répond á cette question quand il parle des personnes ayant soit la Bonne pensée (ashaune) ou la Mauvaise pensée (dregvatam) qui utilisent leur pensées réspectives pour choisir entre le chemin du bien ou celui de mal (Y30.4)

Yasna 31.11 loue le Sage Seigneur pour avoir crée l’humanité et pour lui avoir donné la liberté de choisir, et une allusion est faite dans le verset suivant (Y31.12) á la présence des deux Mainyus dans l’esprit humain. Il est egalement suggeré qu’á travers la dévotion et la pieté, la révélation de ashoi (la vertu) triomphera contre le Mal. La traduction de Insler du Y31.12 l’exprime ainsi:

l’un leve sa voix en accord avec son coeur et son esprit, qu’il soit vértueux ou fourbe, qu’il soit sage ou ignorant. Mais en tant voulu, la piété parviendra á un accord avec l’esprit lá oú il y a eu opposition”.

Y45 renforce le message du choix entre les deux mentalités dans l’esprit humain. Il repete á l’humanité que la perfection et l’immortalité parviendront a ceux qui choisissent le chemin de la vertu á travers la bonne-pensée. Que le Bien est l’un des deux choix que l’esprit humain peut faire est une fois de plus évidant plus tard dans le Gatha:

…Celui qui nous laissa a notre volonté de faire le choix entre le Bien et le Mal…” (Y45.9 traduction de Insler)

Il est donc totallement claire que l’ORIGINE du Bien et du Mal reste á proximité du CHOIX fait par l’HUMANITÉ á travers le LIBRE ARBITRE. Faire le CHOIX PARFAIT de son propre LIBRE ARBITRE est le plan d’evolution qui sera synchrone avec le début de Frashokereti (Y34.13), la résurrection de la perfection absolue. A travers ce plan, Ahura Mazda –Seigneur de la Sagesse– rétablira l’homme en Lui.

 Source

Traduction de l’anglais au français par

Dorian Gordon Bates

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: